Éducation et formation

Publié le 15 février 2012 à 13 h 17 Version imprimable


Agrandir l'image

[ Éducation et formation ]

Communiqué de presse

Projet de loi no 34 - Loi pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires

La FCSQ réitère le rôle essentiel des commissions scolaires pour le développement culturel, social et économique des régions

LBR.ca - QUÉBEC, le 15 février 2012 - La présidente de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Mme Josée Bouchard, a présenté aujourd'hui un mémoire devant la Commission de l'aménagement du territoire à l'Assemblée nationale dans le cadre des consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi no 34 - Loi pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires.

Les commissions scolaires, des incontournables

« L'abolition des commissions scolaires et de leurs élus viendrait à l'encontre des efforts du gouvernement et de ses partenaires, dont font partie les municipalités, pour dynamiser les territoires du Québec », a déclaré d'entrée de jeu, la présidente de la FCSQ.

En effet, Mme Bouchard a rappelé que la Loi sur l'instruction publique précise qu'en plus de sa mission éducative, la commission scolaire doit contribuer au développement social, culturel et économique de sa région. De par leur mission même, les commissions scolaires, dans chacune de leur région, contribuent à l'atteinte des objectifs cités dans la Stratégie pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2011-2016 et c'est pourquoi la FCSQ est favorable au projet de loi no 34 et à la Stratégie gouvernementale. Par contre, parmi ses recommandations, la FCSQ demande que le projet de loi soit amendé afin de mieux refléter cet aspect de la mission des commissions scolaires.

Le mémoire de la Fédération fait la démonstration que le gouvernement a raison de prendre en compte les commissions scolaires dans son projet de loi pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires puisqu'elles y contribuent déjà de plusieurs façons : au niveau du développement économique et de la qualification de la main-d'œuvre, par la formation professionnelle, l'éducation aux adultes et les services aux entreprises qu'elles offrent, et au niveau du développement, du maintien et du renforcement du sentiment d'appartenance, par le maintien des petites écoles. L'intégration des nouveaux arrivants et le transport collectif sont d'autres exemples.

Sur la question des écoles de village, la présidente de la FCSQ a lancé un appel à la collaboration des différents intervenants afin que les commissions scolaires ne soient pas les seules à la recherche de solution lorsqu'il y a des problèmes de croissance ou de décroissance de la clientèle.

Tournée régionale d'information, de valorisation et de mobilisation

Pour ce qui est de la formation professionnelle plus précisément, la présidente de la FCSQ a souligné que c'est un des enjeux majeurs qui a été mis de l'avant par les partenaires des commissions scolaires rencontrés dans le cadre de la tournée régionale d'information, de valorisation et de mobilisation sur le système public d'enseignement que poursuit actuellement la FCSQ dans toutes les régions du Québec. « Ces partenaires considèrent les commissions scolaires comme des organismes incontournables dans le développement de leur région et demandent plus de souplesse au gouvernement dans les règles de financement de la formation professionnelle pour qu'elles puissent contribuer encore plus au développement de leur milieu », a expliqué Mme Bouchard.

Pour toutes ces raisons, la FCSQ demande d'être mise à contribution et d'être consultée dans le processus menant à l'établissement des priorités pour l'occupation et la vitalité des territoires.

Le mémoire et les recommandations de la FCSQ sur le projet de loi no 34 peuvent être consultés au www.fcsq.qc.ca.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe les 60 commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

Renseignements :

Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq

retour haut
Mots clés Commission scolaire, Culturel, Développement, Économie, Occupation du territoire, Social
LES PLUS POPULAIRES
MENU RAPIDE
Depuis

[ Sports et loisirs, Tourisme ]

[02.09.2014] « Destination Loisirs Saguenay-Lac-Saint-Jean 2014 »

[ Arts et culture, Place aux jeunes ]

[02.09.2014] 5e Happening artistique de la relève !

[ Santé et qualité de vie, Sports et loisirs ]

[02.09.2014] 16e édition de la Dystromarche du Saguenay

[ Sports et loisirs, Tourisme ]

[02.09.2014] « Destination Loisirs Saguenay-Lac-Saint-Jean 2014 »

[ Arts et culture, Place aux jeunes ]

[02.09.2014] 5e Happening artistique de la relève !

[ Santé et qualité de vie, Sports et loisirs ]

[02.09.2014] 16e édition de la Dystromarche du Saguenay

[ Opinion du lecteur, Place aux jeunes, Politique ]

[11.08.2014] Congrès jeune PLQ : Génération Nationale dénonce le radicalisme de l’aile jeunesse libérale

[ Condition féminine, Information générale ]

[14.08.2014] Les femmes scientifiques Lego font fureur!